Changer ma serrure : comment faire son choix ?

Changer ma serrure

1/ Vous voulez changer vos clés

Vous avez égaré ou vous vous êtes fait dérober vos clés accompagnées de vos coordonnées , ou bien vous aménagez dans un nouveau logement : il est urgent de vous munir de nouvelles clés. Mais il n’est pas dans ce cas nécessaire de remplacer toute la serrure, seul le cylindre (ou canon, ou barillet) est à changer. Pollux propose des cylindres européens renforcés et des cylindres compatibles, qui s’adaptent sur les serrures qui ne sont pas de la marque Pollux.

Optez plutôt pour des clés protégées à vie, qui ne sont reproductibles que dans notre usine et sur présentation de leur carte de propriété. Ainsi, aucune copie de vos clés ne peut être réalisée sans votre accord. C’est une tranquillité appréciable si vous devez confier vos clés à un tiers pendant vos vacances : vous êtes assuré qu’il ne pourra en conserver une copie pirate à votre insu.

2/ Votre serrure est défectueuse.

Une serrure non entretenue s’use. Si votre clé « accroche » dans la serrure ou si vous sentez que le mécanisme peine à fonctionner, commencez par injecter du lubrifiant dans le canon, pour graisser le système. Cette simple manœuvre peut suffire.
Si votre serrure ne fonctionne plus, il s’agit peut-être d’une simple pièce à changer, comme le ressort. Les bricoleurs avertis peuvent aisément changer le ressort de leur applique. Mais pour les non initiés, il est temps de trouver un serrurier de confiance.

Si vous êtes locataire, l’entretien de votre serrure est à votre charge. En revanche, si vous devez changer votre serrure parce qu’elle s’avère obsolète, c’est le propriétaire qui doit couvrir les frais. N’hésitez pas à contacter votre propriétaire pour lui exposer le problème et tenter de trouver un arrangement. N’agissez pas précipitamment, car il n’acceptera de rembourser le coût de la réparation qu’à condition qu’il ait validé le devis du serrurier.

Si votre clé reste soudainement coincée dans la serrure, il y a peut-être eu une tentative d’effraction qui a endommagé le mécanisme. Votre serrurier peut vous décoincer la clé, vous installer un système de fermeture provisoire, mais il faudra changer la serrure malgré tout. Commencez par contacter votre assureur car en cas de tentative d’effraction constatée par le serrurier (recommandé par votre assureur), les frais de réparation sont remboursés.
Notre assistance en ligne vous guide pas à pas dans le choix de votre serrure, selon le type de votre porte, le sens et le type d’ouverture.

3/ Vous voulez plus de sécurité.

Les sûretés Pollux sont munies de systèmes à pompe, plus difficiles à forcer que les serrures à clés plates, car il faut exercer une légère poussée lors de l’introduction de la clé, complexe à restituer avec des instruments d’effraction.  Toutes nos sûretés sont fabriquées dans des matériaux nobles, comme le laiton et l’acier, pérennes et résistants. Elles sont par ailleurs munies de renforts pour lutter contre les principales techniques d’effraction fines : le perçage, le crochetage et l’arrachage.

Si vous voulez augmenter le niveau de sécurité de votre porte, nous vous recommandons de changer votre serrure pour installer une serrure Haut et Bas. Ces appliques trois points disposant de trois pênes, un latéral, un en bas et un en haut, elles sont beaucoup plus difficiles à forcer que les appliques monopoints. Certaines Haut et Bas Pollux sont de type A2P. Une sûreté type A2P résistera au moins 5 minutes en laboratoire, au moins 10 en conditions réelles, ce qui est largement suffisant pour dissuader les cambrioleurs.

En complément de votre serrure 1 ou 3 points, vous pouvez installer un verrou, qui n’est pas une sécurité suffisante en soi. Les verrous de type A2P Pollux sont renforcés par un coffre extérieur et un protège-pompe.

Quelque soit la raison qui vous amène à changer votre serrure, vous pouvez vous laisser guider par notre assistant sur notre boutique en ligne, et/ ou faire appel à un serrurier de confiance. Pollux a mis en place un réseau de serruriers qui s’engagent à respecter toutes les règles que leur métier exige.

Publié le 15 octobre 2012 dans Conseils sécurité par Valérie Milsan

Vous avez aimez, partagez :

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Scoopit! Partager sur Google+

Ces articles peuvent vous intéresser

Laisser un commentaire